14/09/06

Enolagay

" Sur la peau de certaines femmes – parce que le blanc reflétait la chaleur de la bombe, et le noir l’absorbait et la conduisait vers la peau –, on voyait le dessin des fleurs de leurs kimonos. "  Source : The Bomb Project,  http://www.firstpulseprojects.net/bombproject/Index.html
Posté par l_robin à 12:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06/09/06

Poésie limousine

Posté par l_robin à 22:26 - - Commentaires [1] - Permalien [#]